Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 15:06

LE MIRACLE EUCHARISTIQUE DE BLANOT

IMG 5960L’église dédiée à Saint-Andoche, Saint-Thyrse et Saint-Félix, apôtres du Morvan, a été construite au XIIème siècle. On y accède en descendant plusieurs marches, comme dans une crypte.

DSC0672

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu de pèlerinage et de recueillement, depuis l’an 1331 où les archives relatent que le jour de Pâques, une parcelle de pain eucharistique tomba de la bouche d’une femme d’Effours sur la nappe de communion et se transforma en goutte de sang, imbiba le linge, en formant une tache indélébile.    

Ce morceau d’étoffe découpé est conservé à l’intérieur de l’église, dans un reliquaire depuis cette époque comme signe de la présence réelle du sang du Christ dans l’Eucharistie.

 

LE TRESOR DE BLANOT

En 1982, un orage ayant déraciné un arbre, un jeune agriculteur du hameau de Jonchère découvrit un riche dépôt d'objets de l’âge de bronze (Xème siècle av. J.C.), dont un chaudron renfermant l'habillement et les parures d'une femme (collier en or, bracelet, jambière, ceinture en bronze).

220PX-photo tésor de Blanot

L'ensemble est exposé au Musée Archéologique de Dijon.

 

LA VOIE ROMAINE D’AUTUN A SENS

Une ancienne voie romaine près de la ferme des Gaylots (hameau d’Effours) et des vestiges de canalisation et poterie gallo-romains attestent de la présence d’un habitat dès les premiers siècles.

Il y a un siècle, les fossés qui délimitaient de chaque côté la Voie Romaine, nettement visible sur une centaine de mètre, existaient encore.

La diligence fut un jour attaquée près des Gaylots par des brigands qui tuèrent le postillon appelé Baptiste. Une croix de pierre se dresse encore actuellement. Elle porte l’inscription « Croix du Postillon Baptiste ».

 

Henri PERRUCHOT (1917-1967)

Henri Perruchot - livres 

Henri Perruchot, écrivain français, critique d'art, biographe, éditeur et directeur de revue, un des inspirateurs du Prix Littéraire du Morvan dont un des prix porte son nom, et membre fondateur de l’Académie du Morvan, né en 1917 à Montceau-les-Mines et décédé à Paris en 1967, est, selon son désir, inhumé au cimetière de Blanot.

Il est le créateur de la revue « Jardin des Arts », aujourd’hui disparue.

Il est l’auteur de nombreuses biographies de peintres, notamment une série « Art et Destin » d’ouvrages consacrés à Van Gogh, Cézanne, Toulouse-Lautrec, Manet, Gauguin, Renoir, Seurat.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesamisdelaplaine-blanot21
commenter cet article

commentaires